Face sud-ouest

La Villa Rose, un fortin d’infanterie, se caractérise par sa valeur architecturale et par la qualité exceptionnelle de son camouflage sous forme de villa aux fenêtres en trompe-l’œil.

En octobre 1939, les premiers contrats pour la construction des fortins de la ligne sont signés avec les entrepreneurs de génie civil.

Le fortin « Villa Rose » est un des derniers éléments de la ligne fortifiée en direction du Léman. Elle protège la route suisse, principal axe routier entre Genève et Berne en 1940. Cette route très fréquentée fut le motif principal du camouflage du fortin.

Le local des Combles, construit pour le camouflage, a été aménagé pour pouvoir servir de cantonnement pour les soldats (infanterie). Aujourd’hui il a été converti en Foyer du soldat.

La construction est entièrement en béton armé et les murs ont une épaisseur de 2, 5 mètres. Les meurtrières sont renforcées par des plaques d’acier de 10 cm.

Avec la réforme « Armée 95 » et la dissolution de la br fr 1, le fortin a perdu sa valeur militaire. Il a été racheté par l’Association de la Ligne fortifiée de la Promenthouse, fait l’objet d’une restauration et a été réarmé conformément à la période 1940/1945.

La Ligne ainsi que les fortins ont été classés en note 2 à l’inventaire des monuments historiques du canton de Vaud et par la Confédération, d’importance nationale.