Position de barrage Promenthousepromenthouse

La ligne de la Promenthouse aujourd’hui fameuse grâce au « sentier des toblerones » fait partie elle aussi des fortifications dites de frontière. Il s’agit même de la ligne la plus occidentale de tout le dispositif qui, en arc de cercle, se développe le long du Rhin jusqu’à Sargans.

 

Les reconnaissances détaillées entreprises dès 1936 débouchent dès 1937 sur les premiers renforcements ; des unités du génie battent des rails pour renforcer les berges du cours d’eau qui offre déjà une certaine forme de résistance aux forces mécanisées et blindées. En octobre 1939 les premiers contrats pour la construction des fortins sont signés avec les entrepreneurs de génie-civil. Durant les périodes de mobilisation, la ligne est constamment renforcée et améliorée par les officiers du génie de la Brigade frontière 1.

 

Aujourd’hui, une douzaine de fortins et une vingtaine de barricades et obstacles antichars sont encore en possession de la Confédération. Parmi les éléments les plus remarquables il faut mentionner les camouflages de la Villa Rose et de la Villa Verte ainsi que les nombreuses caponnières établies le long du tracé des blocs antichars.